fbpx

Cherbourg en Cotentin, la ville, sa rade et ses ports

Pour présenter Cherbourg difficile de ne pas parler de sa rade. C’est elle, cette construction monumentale, décidée par Louis XVI et terminée par Napoléon III, c’est elle donc, qui a fait de Cherbourg cette cité connue dans toute l’Europe pour les dimensions gigantesques de sa rade, destinée à nous protéger. Faut-il rappeler qu’elle est la plus grande rade artificielle du monde. Ainsi, visiter aujourd’hui la ville de Cherbourg, c’est découvrir ses ports maritimes, militaire et de plaisance.

Pour la découvrir dans les meilleures conditions, promenez-vous d’abord sur les quais puis, embarquez-vous dans l’une de ces vedettes promenades qui vous mèneront voir la ville depuis la mer. C’est d’abord le port Chantereyne, l’un des plus vastes pour la plaisance, puis le port de commerce et enfin le port militaire, avec ses forts de défense.

Pour en finir avec la rade, on parlera de ces eaux profondes permettant l’accès aux grands paquebots. Le souvenir du Titanic et de son escale ici, reste encore dans les mémoires. Enfin, c’est encore et toujours par cette voie maritime, que se fait la liaison avec le Royaume Uni, grâce aux nombreux ferrys assurant les échanges. Cependant, et malgré l’importance du rôle joué par la mer dans l’histoire de Cherbourg, il serait prématuré d’oublier que la capitale du Cotentin ne se résume qu’à son aspect maritime.

Cherbourg en Cotentin ©LaCitédelaMer B.Almodovar

 

Cherbourg et son patrimoine

Au centre ville ne ratez pas la place Napoléon, à deux pas de la Cité de la Mer, vous y verrez une des très rares statues de Napoléon Ier. Il est avéré qu’en dehors de la Corse, les cités fières de célébrer le  » Petit Caporal  » se comptent sur deux doigts environ. Mais ici, on est fier de célébrer celui qui a fait aboutir le projet initial de la rade, voulu par Louis XVI. Sur cette même place, on peut visiter un chef- d’oeuvre de l’art gothique avec la Basilique Sainte-Trinité, prenez le temps de la visiter, elle mérite le détour. Un maître autel, un retable et de belles sculptures extérieures ornant un bâtiment imposant de la fin du 14e.

Au bout de la place Napoléon, le parc Emmanuel Liais offre ses frais ombrages et ses allées serpentines aux visiteurs. Des serres abritant des espèces de fleurs uniques, ramenés par le scientifique Liais qui sera maire de la ville et qui fera cadeau de son parc à la municipalité.

A l’occasion, un détour s’impose pour découvrir le fleuron du Trident, le Théâtre à l’italienne de Cherbourg et sa façade ouvragée. Le Trident étant le regroupement de 3 salles de spectacles.

Après, il faut découvrir des lieux historiques de la ville, comme la passerelle et le pont tournant qui sont situés sur l’avant-port et le port de commerce. L’un des fleurons du centre ville de Cherbourg est un immense bâtiment art déco, l’immeuble Ratti ayant servi de grands magasins durant des années après son inauguration en 1929.

N’oublions pas de rappeler que la Passerelle se nomme passerelle Michel Legrand. Ce rappel servira de lien avec la musique et le célébrissime film de Jacques Demi, les parapluies de Cherbourg. Dire que Cherbourg n’a rien oublié, est un doux euphémisme, tant la présence des parapluies occupe encore le centre ville aujourd’hui. Du coup, nous vous engageons à visiter la manufacture du parapluie de Cherbourg.

 

Place Napoleon Cherbourg en Cotentin Presqu'ile du cotentin Manche Normandie Cotentin Tourisme @canva

Les activités et sorties à Cherbourg

Après ce petit inventaire des beautés naturelles et du patrimoine historique et culturel caractérisant la ville de Cherbourg, intéressons-nous aux sorties et autres activités possibles.
Bien entendu, nous avons déjà évoqué nombre d’activités diverses de la capitale du Cotentin. Notre visite des lieux serait incomplète sans une découverte de la Cité de la Mer.
Cette dernière est aménagée sur le site de l’ancienne gare Maritime Transatlantique. C’est en effet depuis cet endroit que l’on embarquait pour une traversée de l’Atlantique. De grands paquebots assuraient la liaison à l’image du Titanic, largement évoqué lors de votre visite. Il vous faudra compter une bonne journée pour tout voir. Les aquariums et la visite du sous-marin Le Redoutable.
Parvenu au cœur de la ville par le train dans la gare Sncf décidée et construite sous Napoléon III, remaniée et réhabilitée depuis, il vous reste à découvrir les peintures du musée Thomas Henry.
Le beau temps revenu, promenez-vous dans les rues, le nez au vent, au souvenir du film de Jacques Demy et de la musique de Michel Legrand. Vous ne regretterez pas votre visite en Cotentin.

Gare maritime cité de la Mer Cherbourg en Cotentin Normandie Manche Presqu'ile du Cotentin Cotentin Tourisme ©LaCitédelaMer B.Almodovar

Les richesses naturelles du Cotentin entourant Cherbourg

Si vous désirez découvrir un panorama de Cherbourg vu d’en haut, alors il faudra vous rendre au Golf de Cherbourg, encore dénommé Golf des Roches. Situé sur le plateau de la Glacerie, ce magnifique 9 trous est en attente d’une transformation en 18 trous depuis de longues années. Pour autant, majoritairement plat, au milieu de ses 64 hectares de verdure, il offre à ses adeptes un parcours exigeant aux accès étroits et aux défenses délicates, réclamant la présence de très bons joueurs.

En dehors du Golf, il existe en Cotentin, dans les environs proches de Cherbourg des lieux incontournables à visiter absolument. Citons-les rapidement :

  • La Côte des Isles au Cap Carteret, vue panoramique formidable sur les plages, la mer et les iles anglo-normandes de Jersey et Guernesey ;
  • Le Cap de la Hague et le Nez de Jobourg, grottes et falaises en bord de mer ;
  • La plage du Débarquement d’Utah Beach et son musée du débarquement afin de bien comprendre les enjeux du D-DAY du 6 juin 1944. De Sainte Marie du Mont à Cherbourg il y a une quarantaine de Km. Si le nom de cette commune, ne vous dit rien, peut-être son nom de code : Utah Beach vous éclairera davantage. C’est ici l’un des cinq lieux de débarquement de Juin 44 qui ont changé le cours de la 2e guerre mondiale. Bien sûr, la visite s’impose.

Revenu à Cherbourg il vous reste encore beaucoup à découvrir. Escalade à la Montagne du Roule qui du haut de ses 112 m domine la rade. Encore un point de défense avec le fort du même nom et sa batterie.

Enfin, en reprenant la direction de la ville de Cherbourg, ne ratez pas la visite du Château des Ravalet, demeure de la famille de Tocqueville et son parc magnifique de 14 hectares. Exubérance de plantes et d’arbres du monde entier, avec le conservatoire du Dahlia vous captiveront sans nul doute.

Nez de Jobourg @Cotentin

 

Informations pratiques :

Partager