Débarquement

Sainte-Mère-Eglise, Sainte-Marie-du-Mont, plages du Débarquement…

A la découverte des plages du Débarquement en Normandie… au coeur de l’Histoire du Cotentin

Des plages du Débarquement aux marais du Cotentin, plongez au cœur de l’histoire de la Normandie. Vous découvrirez un patrimoine culturel riche et une nature diversifiée. Entre émotion et émerveillement, vous apprécierez le patrimoine historique avec les sites et les musées de la Seconde Guerre Mondiale, mais aussi le patrimoine naturel avec la beauté et la richesse de la faune et de la flore des marais du Cotentin.

Cotentin Tourisme a sélectionné pour vous des professionnels de l’hébergement, de la restauration et des sites touristiques incontournables pour vous aider à préparer votre séjour près des plages du Débarquement de Normandie entre Sainte-Marie-du-Mont, Utah Beach et Saint-Mère-Eglise, et dans les marais du Cotentin.

La sélection d’adresses de Cotentin Tourisme

Envie de découvrir les plages du Débarquement ou la richesse de la flore et de la faune des marais du Cotentin?

Découvrez la sélection d’adresses de Cotentin Tourisme pour préparer votre séjour près des plages du Débarquement en Normandie et des marais du Cotentin : hôtels, restaurants, campings, musées, sites touristiques…

Préparez votre visite sur les plages du Débarquement et les marais du Cotentin en Normandie – Cotentin Tourisme

Retrouvez la sélection d’adresses de professionnels de Cotentin Tourisme pour savoir : où dormir, que visiter, où manger près des plages du Débarquement en Normandie et dans les marais du Cotentin et du Bessin en Normandie.

Les professionnels

Les points de vue remarquables

Les circuits

Découvrez les plages du Débarquement et les marais du Cotentin dans le Cotentin

Pour connaître l’histoire du Cotentin, commencez votre périple en vous rendant sur les plages du Débarquement de la Seconde Guerre Mondiale, et notamment sur l’une des plages les plus connues : Utah Beach. Elle s’étend de Sainte-Marie-du-Mont à Quinéville. Un musée de Débarquement a été construit à l’endroit même où les troupes américaines ont débarqué le 6 juin 1944.

Pour compléter votre parcours, nous vous recommandons de poursuivre votre visite avec le D-DAY Expérience qui raconte l’épopée des troupes aéroportées et le World War 2 muséum, qui plonge le visiteur dans l’ambiance de cette époque troublée.

Après avoir rendu hommage à nos soldats, pourquoi ne pas découvrir une autre facette de la région, à savoir les marais du Cotentin ? Vous apprécierez la richesse de la faune et la flore des marais du Cotentin et du Bessin…

Cotentin Tourisme a sélectionné pour vous des professionnels qui vous guideront dans la découverte des plages du Débarquement en Normandie.

Les Plages du Débarquement

La Normandie, Terre de mémoire de la Seconde Guerre mondiale, abrite de nombreux lieux touristiques incontournables, remplis d’Histoire et d’émotions.
Musées, hôtels, restaurants, sites touristiques…Cotentin Tourisme a sélectionné pour vous les meilleures adresses pour votre séjour dans le Cotentin.

De la découverte des 5 plages emblématiques du débarquement allié du 6 juin 1944 aux autres sites imprégnés d’Histoire du Cotentin, voici un top des adresses à ne pas manquer pour un week-end ou des vacances sur les traces de la Seconde Guerre Mondiale. Venez découvrir, revivre, transmettre, et, surtout, ne pas oublier cette période de l’histoire de la France et de l’Europe.

Partez à la découverte des Plages du Débarquement dans le Cotentin, en Normandie

D’Ouest en Est, Utah Beach, Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach, Sword Beach, cinq noms de codes pour cinq plages emblématiques du débarquement en Normandie, le 6 juin 1944. Ce jour-là, appelé le D-Day, les forces américaines, britanniques et canadiennes s’associent pour repousser les troupes allemandes. Ils débarqueront sur ces cinq plages dans deux secteurs distincts :

Secteur américain :

  • Utah Beach
  • Omaha Beach

Secteur anglo-canadien :

  • Gold Beach
  • Juno Beach
  • Sword Beach

Utah Beach, la première plage à l’ouest, est la seule située dans le Cotentin. Cela fait d’elle un lieu de mémoire unique pour le département. Les quatre autres plages se trouvent dans le Calvados. La Plage d’Utah Beach est le point de départ idéal si vous souhaitez effectuer un séjour itinérant à la découverte des Plages du Débarquement.
En prenant la direction de l’Est, se trouve Omaha Beach, la seconde plage du secteur américain. Le Cimetière américain de Colleville, rendant hommage à 9 387 soldats tués au combat, la surplombe.
La ville suivante, Longues-sur-mer, est située à la limite entre le secteur américain et anglo-canadien, entre les plages Omaha Beach et Gold Beach.
À l’entrée de la plage Gold Beach, le Cinéma Arromanches 360 projette l’histoire intégrale de la Bataille de Normandie sur 9 écrans. Ces images d’archives promettent une immersion totale en rendant hommage aux combattants et aux civils tombés au cours de cette guerre.
Une fois arrivé à Juno Beach, vous pourrez découvrir le Centre Juno Beach qui présente plus particulièrement le débarquement du 6 juin 1944 du point de vue anglo-canadien et le déroulement des opérations militaires dans ce secteur.
Enfin, la dernière plage à visiter est Sword Beach. Seule des 5 plages où des commandos français ont débarqué aux côtés des alliés de nations étrangères.

La Plage d’Utah Beach, un lieu de mémoire unique dans le Cotentin.

Plage d’Utah Beach, située dans le Cotentin, est le nom de code de la plage de 5 km qui s’étend de Sainte-Marie-du-Mont à Quinéville. Constituée d’une étroite bande dunaire et bordée de marais, cette plage était peu surveillée par les Allemands lors de la Seconde Guerre Mondiale en raison de sa configuration.
C’est pour cette raison, et parce que sa situation permettait d’atteindre et de libérer rapidement la ville de Cherbourg, qu’elle fût choisie pour le débarquement allié des forces américaines le 6 juin 1944.
Dans ce lieu emblématique de la bataille de Normandie, vous pouvez visiter le Musée du Débarquement d’Utah Beach construit à l’endroit précis du débarquement des troupes.
Ce musée relate les faits du D-Day en 10 séquences. Depuis la préparation de l’assaut par les bombardements aériens et navals, jusqu’au dénouement, nous pouvons y suivre de près les opérations militaires menées avec succès le 6 juin 1944. On peut également y admirer un véritable bombardier B-26. Cet appareil a participé grandement à la réussite de l’opération.
Au lendemain du D-Day, le port de Cherbourg étant détruit, un port artificiel est construit sur la plage d’Utah : des navires sont coulés afin de former une digue artificielle protégeant des courants.

Le Cotentin abrite de nombreux autres lieux de mémoire du Débarquement.

La ville de Sainte-Mère-Eglise

Sainte-Mère-Église, à l’ouest de la plage d’Utah, fut l’une des zones du débarquement aérien. La ville a été libérée par les parachutistes américains le matin du 6 juin 1944. John Steele, qui était l’un d’eux, est resté accroché au clocher de l’église. Un mannequin est aujourd’hui visible et nous rappelle avec émotion ce que ces soldats ont fait pour libérer la France.

D-Day Experience

D-Day expérience à Saint-Côme-du-Mont est un site qui fait vivre le souvenir de la bataille de Normandie à travers différents espaces et sous différents angles : un musée au sein duquel était installé le QG des parachutistes allemands, une attraction à bord d’un véritable C-47 permettant de revivre les préparatifs des parachutistes américains et de plonger à leurs côtés au cœur des combats, un cinéma 3D projetant un documentaire de l’assaut des plages et des espaces extérieurs exposant différents éléments historiques.

La montagne du Roule et le port de Cherbourg

Au sommet de la montagne du Roule, zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique, on peut observer un fort qui a servi aux forces allemandes pendant la Bataille de Normandie. Le fort du Roule, qui surplombe la ville de Cherbourg et sa rade, était le dernier obstacle avant la prise de Cherbourg et son port. Le port de Cherbourg était l’objectif premier des alliés débarquant sur la plage d’Utah Beach ou par voie aérienne autour de Sainte-Mère-Église, puisqu’il était nécessaire pour l’approvisionnement de matériels, vivres, véhicules, etc.

La batterie d’Azeville

Sur la commune d’Azeville, au nord de Sainte-Mère-Église, la batterie d’Azeville est une forteresse allemande dont il ne reste aujourd’hui que des ruines. Son rôle était de protéger les plages de la côte est du Cotentin. Il est possible d’y visiter les souterrains reliant les blockhaus.

Le hangar à dirigeable à Ecausseville

À Ecausseville, vous pourrez visiter un hangar à dirigeables, classé monument historique. Lors de la Première Guerre mondiale, il servait à abriter les dirigeables qui surveillaient et luttaient contre les sous-marins allemands. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands l’occuperont pour y stocker du matériel.